Le passage de la Mer Rouge. 
home_page 
 
 
Laissons la sagesse de ce monde, 1Co.1:20  qui explique toutes choses, laissons les maîtres du merveilleux à leurs mythes bien aimés qu'ils bâtissent à grands renforts d'hypothèses et de millions d'années, et lisons ce que dit l'Ecriture. 
 
Les enfants d'Israël partirent de Ramsès pour Succoth au nombre d'environ six cent mille hommes de pied, sans les enfants. Ex.12.37 
 
Ces versets nous révèlent quà leur sortie d'Egypte les hébreux formaient un peuple nombreux.   
 
Essayons d'en entr'apercevoir les limites. 
 
Aux 600.000 hommes de pied il nous faut ajouter 600.000 épouses; nous supposons que chaque homme adulte était marié au minimum à une seule femme, probablement plusieurs car nous savons que:  
 
- plus on l'accablait, plus il multipliait et s'accroissait; et l'on prit en aversion les enfants d'Israël, et que: Dieu fit du bien aux sages-femmes; et le peuple multiplia et devint très nombreux, et encore que: Pharaon donna cet ordre à tout son peuple: Vous jetterez dans le fleuve tout garçon qui naîtra, et vous laisserez vivre toutes les filles. Ex.1:22    
 
Ce qui fit que les femmes étaient plus nombreuses que les hommes. 
 
Il en résulte que le nombre d'adultes était au minimum 1.200.000.  
 
Chaque couple avait au moins deux enfants, ce qui est un minimum, car  pour qu'un peuple survive il est nécessaire que le taux moyen de fécondité soit de 2,05 enfants pour chaque femme. Elles en avaient probablement plus car les hébreux étaient un peuple fécond. Donc les enfants étaient plus de 1.200.000. 
 
Ainsi, à leur départ de Ramsès, les hébreux formaient un peuple composé, au grand minimum, de 2.400.000 personnes. 
 
Il faut y ajouter:  
 
Une multitude de gens de toute espèce qui montèrent avec eux; ils avaient aussi des troupeaux considérables de brebis et de bufs.  Ex.12.38 
 
Combien étaient-ils? Aucun chiffre ne nous est donné. Toutefois nous pouvons dire que leur nombre était relativement important sinon ils n'auraient pas eu des "troupeaux considérables de brebis et de bufs". 
 
Aventurons-nous et disons que hommes, femmes et enfants formaient un peuple d'environ 100.000 personnes, soit, approximativement 4% des hébreux.  
 
Ce qui porte à un total de 2.500.000 personnes la multitude humaine qui sortit d'Egypte pour ne plus y revenir. 
 
Nous pensons que ce chiffre est une estimation très basse, d'autres l'ont estimé à 3.000.000, sinon plus. 
 
A cette immense foule, il faut ajouter le bétail.  
 
, de même, nous n'avons aucun chiffre. Nous savons que les troupeaux des hébreux et des étrangers "étaient considérables". 
 
Aventurons-nous de nouveau et disons qu'il y avait deux animaux par famille, c'est peu pour un peuple pastoral, ce qui constitue un troupeau de 1.200.000 bêtes pour les hébreux, et si nous appliquons sensiblement la même proportion pour les étrangers, il faut y ajouter 50.000, un total de 1.250.000 têtes. 
 
Ceci étant établi, cherchons à nous représenter l'ampleur de cette multitude.  
 
Nous savons que chacun a emmené avec lui tout ce qu'il pouvait porter, dont toutes sortes d'ustensiles encombrants, y compris les ossements de Joseph. Ex.13:19    
 
Ainsi pour marcher chacun devait disposer d'un espace à côté, devant et derrière lui. Estimons cet espace à 0.8 m. de large et 1 m. de long ce qui détermine une surface moyenne de 0.8 m².  
 
Ainsi cette foule couvrait: 2.500.000 X 0.8 = 2.000.000 de m². 
 
Il faut y ajouter les troupeaux. 
 
Admettons la même surface pour chaque animal que pour chaque homme, les bovins étant plus gros mais compensés par les ovins plus petits, soit une surface de 1.250.000 X 0.8 = 1.000.000 m². 
 
Ce qui porte la surface de l'ensemble de cette migration à 3.000.000 m². 
 
Imaginons qu'ils marchent sur une largeur de 100 mètres ce qui constitue un cortège de 30 kilomètres de long. Si nous l'élargissons à 200 mètres, la colonne se prolongera  sur 15 km. 
 
On peut aisément estimer que la vitesse moyenne de marche de cet exode soit de 3 km par heure, compte tenu des arrêts, des enfants, des vieillards, et de la conduite des troupeaux. 
 
Si l'on considère une largeur de colonne de 200 mètres, il faudra attendre cinq heures afin que la dernière personne pose le pied sur le sec de la mer après que la première y soit entrée. (clic)  
 
Ayant à l'esprit une telle ampleur, il nous apparaît clairement que l'imagerie populaire et religieuse, qui présentent un mince couloir découpé dans la mer dans lequel s'engage un défilé de personnes entourées d'une muraille d'eau de chaque côté, telle la rue d'un village médiéval, ne correspond nullement à la réalité. 
 
Il est évident que selon la volonté de Dieu, le vent d'orient a mis très largement la mer à sec, afin que le peuple et ses troupeaux puissent s'y engager facilement sans être obligé de passer par un goulet, ce qui eut été néfaste. 
 
En plus de l'endurcissement du cur des égyptiens, Ex.14:17  ce très large passage permit de même à l'armée de Pharaon de s'y engager, ce qui explique la destruction totale de cette armée lorsque la mer reprit sa place. Ex.14:28  
 
Certes, on pourra contester les chiffres, les diminuer ou les augmenter. Quoiqu'il en soit, il est évident que ce fut une foule énorme qui s'élança vers l'inconnu à travers les déserts.  
 
Nous constatons que les tableaux des grands peintres anciens et les images éditées pour le bon peuple sont totalement erronées. 
 
Nous en retiendrons que Moïse a eu beaucoup de peine à conduire cette multitude alanguie par des siècles d'esclavage, Ex.12:40 qui regretta plusieurs fois d'être parti d'Egypte Ex.14:11  C'était alors un peuple perturbé par une liberté soudainement retrouvée, qui perdit plusieurs fois la foi. Voyez : Nombres 14:1 à 14:35 
 
C'est pourquoi Dieu fit mourir tous ceux qui avaient été esclaves, et ne laissa entrer en Canaan que ceux qui avaient grandi dans le désert, qui n'avaient pas de passé, donc dignes d'y entrer. N'est-il pas écrit:  
 
Jésus lui répondit:  
Quiconque met la main à la charrue, et regarde en arrière, 
n'est pas propre au royaume de Dieu. Luc.9:62   
 
barre 
home_page 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1Corinthiens 1:20   
est le sage?  
est le scribe?  
est le disputeur de ce siècle?  
Dieu n'a-t-il pas fait de la sagesse du monde une folie? 
  
car la sagesse de ce monde est folie devant Dieu; car il est écrit: Celui qui prend les sages dans leurs ruses,  1Corinthiens 3:1
retour 
 
 
 
 
 
Exode 14:17   
Et moi, je vais endurcir le coeur des Egyptiens, pour qu'ils y entrent après eux: et Pharaon et toute son armée, ses chars et ses cavaliers, feront éclater ma gloire. 
retour 
 
 
 
 
 
 
Exode 14:28   
Les eaux revinrent, et couvrirent les chars, les cavaliers et toute l'armée de Pharaon, qui étaient entrés dans la mer après les enfants d'Israël; et il n'en échappa pas un seul. 
retour  
 
 
 
 
 
 
 
Exode 14:11   
et ils dirent à Moïse, est-ce parce qu'il n'y avait pas de sépulcres en Egypte, que tu nous as emmenés pour mourir dans le désert? Que nous as-tu fait, de nous avoir fait sortir d'Egypte? 
Nombres 11:5   
Qui nous fera manger de la chair? Il nous souvient du poisson que nous mangions en Egypte pour rien, des concombres, et des melons, et des poireaux, et des oignons, et de l'ail; 
retour  
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaire: 
Il est évident que de faire avancer une colonne comme pour un défilé militaire est totalement impossible avec deux millions de personnes, d'autant qu'elles n'ont jamais été formées pour cela et qu'elles conduisent des milliers d'animaux. 
Nous avons choisi de présenter la marche de ce peuple de cette manière afin d'exposer  la grandeur de l'événement, ce qui conteste l'imagerie pernicieuse,  populaire et religieuse.  
retour